Interview inter-saison du Président !

Philippe, que se passe t’il à Andenne ?

Les joueurs ne se rendent pas compte qu’ils ne sont qu’en P2 et demain en P1.Je ne veux pas hypothéquer la vie du club en acceptant leur demande.Ce n’est pas parce qu’on monte d’une division qu’on doit demander le double, voir bien plus, de ce qu’on avait en P2. Franchement, chez certains, c’est limite indécent. On ne parle plus de sportif mais bien le financier prend le dessus . Je ne m’amuse plus . 

Cela vous surprend ?

Oui quand même je suis dans le foot depuis très longtemps et je n’ai jamais vécu ça je ne sais plus discuter avec les joueurs nous bénévoles en dépense de l’argent et on se fait crever pour faire vivre le club. maintenant on doit même donner des tickets boissons aux joueurs pour qu’ils repassent à la buvette !
Qu’on gagne un peu d’argent avec le foot c’est normal mais il y a un minimum de décence quand même.

Andenne jouera en P1 avec une équipe compétitive ?

Oui, je n’ai pas peur, on aura une équipe pour jouer un bon championnat. Mais c’est très clair, sans apport d’argent de l’extérieur, on ne peut pas envisager plus maintenant. Ce n’est pas un secret, j’avais d’ailleurs sollicité Jean Claude Bodart.
Une monte en D3, actuellement on ne peut pas l’envisager. A Andenne , assumer nos responsabilités et tenir nos engagements. Pas question qu’un joueur s’en aille sans avoir reçu ce qui avait été convenu en début de saison.

Carmine Pacella restera t’il si l’équipe explose ?

J’espère car il avait dit qu’il partirait si on ne montait pas . Je l’apprécie, il effectue du bon boulot il nous donne satisfaction. Sportivement, il a les pleins pouvoirs. Quand j’entraînais, je ne voulais pas qu’on s’occupe de mes affaires. En tant que président, je reste donc bien à ma place. Mais il était en vacances ces derniers jours, on le voit ce soir pour faire le point. On y verra plus clair cette semaine.

En vacance à l’étranger ces derniers jour, Carmine Pacella a pris un peu de recul . Mais il est très clair avant sa rencontre avec les dirigeant andennais : J’avais un accord de deux ans, avec l’objectif de monter . Mais si les dirigeants ont changé leur fusil d’épaule et ne veulent pas construire une équipe compétitive, pour la P1, je laisserai ma place pour rester à la maison. On a entendu beaucoup de rumeurs à droite à gauche depuis le titre . Certains joueurs sont trop gourmands ? Ils étaient déjà bien gâtés en P2 et je ne sais pas ce qu’ils ont réclamé en plus . J’aimerais bien pouvoir conserver certains cadres malgré tout . Avec du dialogue et en jouant carte sur table, j’espère qu’on trouvera une solution.